Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA


Le 28 octobre 2016, l’opinion nationale et internationale a été informée de ce qu’une quantité de 18kg de cocaïne « pure » a été découverte dans l’un des conteneurs de la société Cajaf-Comon appartenant à l’homme d’affaires Sébastien AJAVON.

Un procès s’en est suivi et a abouti à la relaxe pure et simple du principal accusé qu’il est. Aucune charge n’ayant été retenue contre lui. C’était le 4 novembre 2016.

Mais voulant toujours laver son honneur et prouver son innocence dans ce dossier qui le salit, l’homme d’affaires par le biais de ses conseils, a introduit un pourvoi en cassation le 10 août 2017 enregistré sous le numéro 05/2017 contre l’arrêt de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Cotonou  afin que le dossier soit rejugé et que les responsabilités soient correctement situées.

Motus et bouche cousue: telle est la nouvelle stratégie du Président de la République sur le projet de révision de la Constitution. On ne l'entend presque plus aborder la question. Il donne même parfois l'impression d'y avoir renoncé. Pourtant, c'était l'une de ses priorités quand il venait au pouvoir en avril 2016.

Mieux, dès sa prise de fonction, il a lancé les hostilités en installant une commission spéciale pour se pencher sur le dossier. Visiblement très sûr de lui, il a, une fois le rapport de la commission déposée, fixé les délais et indiqué la voie à suivre pour un aboutissement heureux et parfait de la réforme.

La Cour constitutionnelle a été saisie d’une requête du 21 novembre 2016 enregistrée à son secrétariat le 22 novembre 2016 sous le numéro 1905/159/REC, par laquelle Nestor Noudoho forme un recours en inconstitutionnalité de la loi n°2016-24 portant cadre juridique du Partenariat public-privé (PPP) votée par l’Assemblée nationale le 11 octobre 2016 et promulguée par le Président de la République le 24 octobre 2016. Dans la décision de la Cour rendue ce 23 février 2017, les sept (7) sages ont jugé inapplicable cette loi, en l’état,  en République du Bénin.

Le professeur agrégé de droit Me Bastien Salami était l’invité de l’émission sociopolitique « Zone franche » sur la chaine de télévision Canal3 ce dimanche 12 février 2017. Il était question pour l’avocat au barreau du Bénin de se prononcer sur les grands sujets de l’actualité politique béninoise notamment l’appel du Procureur général dans l’affaire dite de cocaïne dans laquelle est cité le nom de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, ancien candidat classé troisième à l’issue du premier de la dernière présidentielle ;

La défense des causes de la basse population reste et demeure l’apanage des acteurs de la société civile. Loin donc des tintamarres politiques et de ses considérations, ces acteurs militent pour le respect des textes et pour le bien-être des citoyens du pays et surtout du développement de cette nation. Mais depuis l’avènement du régime Talon,  cette classe sociale semble avoir du plomb dans l’aile. A l’allure où vont les choses actuellement, la société civile béninoise risque de disparaître puisque les vrais acteurs, les ardents défenseurs seront tous recasés et elle ne représentera qu’une coquille vide.

« Après plusieurs années de mauvaise gestion, la Société Nationale de Commercialisation des Produits Pétroliers (SONACOP SA) a lancé une opération de collecte d’anciens tickets-valeur et leur substitution par de nouveaux tickets qui seraient plus sécurisants. Au soutien de cette opération, le directeur Général de la SONACOP SA avait expliqué que de faux tickets sont émis par des contrefacteurs sans pouvoir faire ressortir la différence ; ce qui empêche la société de satisfaire ses clients… »

Quelle que soit sa fortune, un citoyen demeure un citoyen. Sébastien AJAVON le sait et le respecte. Etre respectueux de l'ordre n'est pas un exercice facile surtout quand on tombe sous le coup de la loi.

La constitution béninoise et les textes de lois sont établis pour tous les Béninois sans parti pris. Aussi, leur mise en application ne souffre d'aucune insuffisance. Dans ce contexte, il est tout à fait indiqué de saluer la grandeur de l'opérateur économique Sébastien AJAVON qui, malgré sa personnalité et sa fortune est toujours Respectueux de l'ordre établi.

Le sit-in de l’Union des Professionnels des Médias (UPMB) prévu pour se dérouler dans l’enceinte de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) pour exiger la réouverture des organes de presse mis sous scellés a été empêché et les manifestants dispersés. Contraints de déguerpir les lieux, les contestataires se sont rués vers la bourse du travail pour la tenue de leur sit-in.

DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
924
Hier :
1440
Semaine :
3745
Mois :
32471
Total :
853622
Il y a 17 utilisateurs en ligne
-
17 invités