Flash

Sacré Champion d’Europe avec le Real de Madrid puis avec le Portugal et Ballon d’or 2016 pour la 4ème fois, Cristiano Ronaldo ajoute à sa collection le trophée The Best - Joueur de la FIFA ce lundi 9 janvier 2017. Les autres têtes couronnées de la Soirée sont : Carli Lloyd (États-Unis) : Joueuse FIFA, Claudio Ranieri (Leicester) : Coach FIFA, Silvia Neid (Allemagne) : Coach féminine FIFA

Le professeur agrégé de droit Me Bastien Salami était l’invité de l’émission sociopolitique « Zone franche » sur la chaine de télévision Canal3 ce dimanche 12 février 2017. Il était question pour l’avocat au barreau du Bénin de se prononcer sur les grands sujets de l’actualité politique béninoise notamment l’appel du Procureur général dans l’affaire dite de cocaïne dans laquelle est cité le nom de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, ancien candidat classé troisième à l’issue du premier de la dernière présidentielle ;

« Il s’agit ici des manifestations du code de procédure pénale et dans le cas d’espèce, la justice peut être perturbée, voir manipulée ». Ainsi s’exprimait Me Salami sur le plateau de Canal3 alors qu’il analysait l’appel du Procureur général dans l’affaire dite de cocaïne. Selon l’avocat, il s’agit d’un appel spécial pour lequel la procédure n’a forcément pas été respectée. Il appartiendra donc à la Cour d’appel d’organiser l’audience dans la mesure du possible. Toutefois, le juriste n’exclut pas l’option d’une simple manœuvre politicienne qui viserait à maintenir l’épée de Damoclès sur l’homme d’affaires devenu gênant pour le régime en place. « Ce dossier a une très forte connotation politique », conclut-il tout en réitérant sa surprise face à l’initiative du Procureur général.

Abordant les opérations de déguerpissements initiées par le gouvernement,  Me Bastien Salami partage bien la pertinence de l’opération de déguerpissements lancée par le gouvernement pour la libération des emprises des domaines publics. Mais il reste bien collé aux textes et à la réglementation en la matière. Selon lui, ces opérations revêtent une dimension juridique, humaine, économique et sociale qui doit être prises en compte par le gouvernement car l’Etat ne doit pas être insensible à la misère et à la souffrance des populations. «L’Etat ne doit pas être insensible à la misère et à la souffrance des populations » a-t-il martelé. En effet, l’homme de droit aurait souhaité que le gouvernement avant d’entreprendre les casses saisisse la justice puisque toute autorité administrative doit fonder ses actions sur un texte ou une jurisprudence. Cette mesure du gouvernement souffre donc, selon lui, d’un problème de management. La décision de la Cour constitutionnelle relative à la révocation des membres de l’Arcep, l’acquisition par le président de la République d’un immeuble appartenant à l’Etat furent les autres sujets abordés durant ladite émission.

Félix MAHOUGNON

Commentaires   

 
0 #1 M 76 19-05-2017 06:20
Although a number of individuals on Twitter responding to my Tweet
blamed Google for discriminatory algorithms, I didn't need to jump
to conclusions.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


DG du quotidien LE CONFRERE DE LA MATINEE

A la une

Radio en ligne

logo soleil

 

581630 373700276008832 1256610700 n

 

Cliquez pour écouter en direct

Nos partenaires

   
 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rejoingnez nous sur facebook

Compteur de visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
912
Hier :
1440
Semaine :
3733
Mois :
32459
Total :
853610
Il y a 13 utilisateurs en ligne
-
13 invités